Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for octobre 2011

Sur les épaules

Ils sont beaux, forts et courageux, ces grands hommes. Si Kant a consacré sa vie à dessiner les contours de la morale, je monterais bien volontiers sur ses épaules pour en revisiter les perspectives.

Charles Berling, qui se définit lui-même comme un saltimbanque, est monté sur celles de Camus, dans son livre « Aujourd’hui maman est morte », paru chez Flammarion.

C’est intelligent.

Un acteur est parfois capable de mettre en scène sa propre histoire. Charles Berling a su s’approprier le récit de sa mère pour mieux en faire le deuil.

La découverte de ce texte coïncide avec une démarche personnelle de représentation de ce que fut ma propre mère.
Une rupture peut en cacher une autre…

La mère en tant que « toute première séance inaugurale d’un trauma récent, en apparence ».

Définitivement abandonné par celles qui n’habitent plus à l’adresse indiquée, « j’aurais voulu être un artiste », comme dit la chanson.

Pour pouvoir monter comme un enfant sur les épaules des géants et jouer dans leur cour, même sans talent !

Tu me disais qu’il « fallait que j’apprenne à vivre comme si j’étais seul sur une ile déserte ».

Je ne suis devenu ni « l’enfant sauvage » de Truffaut, ni « Robinson Crusoë ».

Juste un homme qui essaie de vivre parmi les siens.

En paix.

Read Full Post »